dimanche 17 décembre 2017
Les trois candidats libéraux des Basses-Laurentides, Karl Trudel, Linda Lapointe et Ramez Ayoub - Photo Gracieuseté

Les candidats des Laurentides heureux d’annoncer que les libéraux investiront dans la formation professionnelle et l’acquisition de compétences

SAINT-JÉRÔME – « Un gouvernement libéral dirigé par Justin Trudeau créera plus d’emplois et d’occasions pour les résidents des Laurentides, en permettant d’améliorer leurs compétences et d’acquérir une expérience professionnelle, » ont déclaré les candidates et candidats des Laurentides, Janice Bélair Rolland (Rivière-du-Nord), Linda Lapointe (Rivière-des-Milles-Îles), Karl Trudel (Mirabel), Ramez Ayoub (Thérèse—de Blainville) et David Graham (Laurentides-Labelle)»

Selon Janice Belair Rolland, provenant elle-même du milieu de l’entrepreneuriat, « dans nos entreprises, nous voyons l’impact concret et positif de ces programmes, a-t-elle souligné».

« Après dix ans d’échecs du plan de M. Harper, trop de Canadiennes et de Canadiens cherchent à améliorer leurs compétences et à se trouver un meilleur emploi, mais ils n’ont pas accès à la formation dont ils ont besoin, a dit Ramez Ayoub, candidat dans Thérèse de Blainville. « Avec un taux d’endettement personnel à la hausse et des perspectives d’emploi à la baisse, notre population sait et s’attend à ce que nous fassions mieux », a renchéri Linda Lapointe, candidate dans Rivière-des-Milles-Îles. Un gouvernement libéral facilitera le développement des compétences dont les gens de notre communauté ont besoin pour décrocher et garder de bons emplois tout au long de leur vie professionnelle. »

Le plan libéral vise un accroissement des investissements dans les formations axées sur les compétences grâce à une hausse annuelle de 750 millions de dollars dans les programmes de formation qui sont offerts en partenariat avec les provinces et territoires, les Premières Nations, les Métis et les Inuits . Un gouvernement libéral investira également 25 millions de dollars par année dans des installations de formation et collaborera avec les employeurs et les travailleurs pour déterminer un ratio d’apprentis adéquat pour tous les projets fédéraux dʼinfrastructure.

« Les communautés canadiennes comme la nôtre, et de partout au pays, comptent sur le gouvernement fédéral pour qu’il joue un rôle important, en collaboration avec les provinces et les territoires, en investissant dans la formation professionnelle partout au pays. Malheureusement, Stephen Harper nʼa pas l’intention de se pencher sur le problème et Thomas Mulcair a les mains liées depuis qu’il a décidé de se dépêcher à éliminer le déficit », a poursuivi Karl Trudel, candidat de Mirabel.

« Justin Trudeau et les libéraux ont lʼéquipe et le plan pour changer véritablement les choses dans nos vies ici dans Laurentides—Labelle,  une circonscription qui a grand besoin de ces investissements dans la formation professionnelle », a conclu David Graham, candidat dans cette circonscription.

À lire aussi !

Mathieu Traversy se dit impressionné par le dynamisme du tourisme chez-nous

Le porte-parole de l’opposition officielle en matière de tourisme et député de Terrebonne, Mathieu Traversy, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *