dimanche 17 décembre 2017
Simon Marcil Mirabel
Simon Marcil - Photo Gracieuseté

Fin du projet d’oléoduc Énerige Est : Une victoire citoyenne !

Mirabel – Les citoyens des Basses-Laurentides apprenaient le jeudi 5 octobre dernier que la compagnie albertaine, Trans Canada, mettait fin à son projet d’oléoduc baptisé Énergie Est. Ce projet devait acheminer 1,1 millions de barils de pétrole issu des sables bitumineux de l’Alberta.

Pour le député de Mirabel, Simon Marcil, cette décision de la multinationale de retirer son projet pétrolier est une immense victoire des citoyens(es) de la circonscription de Mirabel et du Québec. « Cette victoire citoyenne démontre que lorsque les citoyens se mobilisent, ils peuvent faire bouger les choses !», a déclaré le député de Mirabel.

«Une victoire pour Mirabel, pour le Québec

Le député ne cache pas sa joie suite au dénouement dans le dossier Énergie Est. « C’est 46 km de tuyaux qui auraient traversés le territoire de la circonscription de Mirabel, un territoire comptant parmi les meilleures terres agricoles au Québec. J’ai toujours dit que ça n’avait aucun bon sens !», a ajouté Simon Marcil, porte-parole du Bloc Québécois en matière d’agriculture.

Celui qui en est à sa deuxième année comme représentant du Bloc Québécois pour la circonscription de Mirabel souhaite maintenant que cette victoire citoyenne fasse office d’exemple pour le projet d’indépendance du Québec. «On sait que l’indépendance du Québec oscille entre 35 et 40%, alors imaginez maintenant si l’ensemble des indépendantistes se crachaient dans les mains à nouveau et travaillaient de façon concertée à réaliser ce projet de société», a conclu Simon Marcil.

À lire aussi !

La transition énergétique d’un Québec pays.

Le directeur de l’institut de recherche en économie contemporaine (IREC), Robert Laplante, en conférence à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *