dimanche 17 décembre 2017
Emploi Été Canada Simon Marcil
Simon Marcil a annoncé les organismes et petites entreprises bénéficiaires du programme d'Emploi été Canada de 2017 totalisant 141 emplois - Photo Michel Chartrand

Embaucher la jeunesse

Corinne Guimont

Programme Emploi d’été Canada à Mirabel

En avril dernier, le député de Mirabel, Simon Marcil, a annoncé les organismes et les petites entreprises qui bénéficieront du programme Emplois d’été Canada, totalisant 60 projets et la création de 141 emplois.

Ce sont plus de 436 000 $ qui seront ainsi versés dans la région pour ces emplois estivaux qui permettront, entre autres, aux jeunes de 15 à 30 ans, étudiant à temps plein, d’acquérir une expérience de travail.

Les projets, forts nombreux selon M. Marcil, ont été sélectionnés en fonction de la mission sociale derrière le projet, de leur intérêt envers la communauté, de l’aide apporté à ceux dans le besoin et de l’expérience qu’ils offriraient aux jeunes embauchés.

« Les organismes ont fait appel au bureau pour bénéficier du programme de subvention et permettre aux gens d’aller travailler », s’est exprimé Simon Marcil.

Plusieurs organismes étaient présents lors de la conférence de presse leur permettant ainsi de faire du réseautage. Ils ont également eu l’occasion de se présenter et de parler des projets qu’ils allaient pouvoir réaliser avec l’embauche des étudiants.

Ils étaient aussi diversifiés que nombreux, il y avait, entre plusieurs autres, Intermiel avec ses camps de jour, le Centre d’hébergement multiservice offrant des services pour contrer l’itinérance chez les jeunes, une clinique de denturologie, le CAE Rive-Nord avec un projet du crédit carbone, la maison de la famille de Mirabel pour l’activité de livres animés dans les parcs, plusieurs villes pour des emplois étudiants, la Pomme de demain pour participer à leurs activités de création de variété de pommes, des clubs de voile, les Petits Frères de la maison Juliette-Huot, permettant des séjours de vacances aux gens du 4e âge (75 ans et plus) ou à la Route des gerbes d’Angelica en horticulture.

« Avec cet argent remis, nous aidons des PME, des organismes, mais surtout des jeunes à avancer dans la vie ! », souligne le député.

Emploi Été Canada Simon Marcil
Les organismes et entreprises présents lors de l’annonce des projets acceptés dans la circonscription de Mirabel – Photo Michel Chartrand

Le programme Emploi d’été Canada a également créé des emplois jeunesse dans la circonscription Rivière-des-Mille-Îles avec Linda Lapointe et de Thérèse-De Blainville avec Ramez Ayoub dont voici les communiqués :

La députée Lapointe annonce une subvention de 676 829$ dans Rivière-des-Mille-Îles

BOISBRIAND – Encore cette année, la députée de Rivière-des-Mille-Iles, Linda Lapointe, a annoncé un investissement de 676 829$ dans la jeunesse de la circonscription. Cet investissement s’inscrit dans le cadre du programme Emplois d’été Canada (EEC) et permettra à 190 étudiants d’obtenir un emploi estival dans la région.

« L’an dernier, j’ai visité les jeunes ayant obtenu un emploi grâce au programme Emploi d’Été Canada et je peux témoigner les nombreux bénéfices que cette subvention apporte. Les étudiants gagnent de l’expérience professionnelle, tout en économisant pour leurs études, une recette gagnante ! »  lance Mme Lapointe.

Rappelons que le 12 février 2016, le gouvernement libéral de Justin Trudeau annonçait que le programme Emplois d’été Canada allait être doublé jusqu’en 2018.

Le programme Emplois d’été Canada accorde une aide financière à des organismes sans but lucratif, à des employeurs du secteur public ainsi qu’à des petites entreprises du secteur privé comptant 50 employés ou moins afin d’aider à créer des possibilités d’emplois d’été pour les étudiants. Les étudiants ciblés par ce programme doivent avoir le statut d’étudiant à temps plein et d’avoir entre 15 et 30 ans.

« Concrètement, 190 emplois estivaux représentent tout près de 56 642 heures durant l’été, en plus de fournir de l’aide aux organismes locaux, à des entreprises et des OBNL de la région pendant l’été. » ajoute la députée Linda Lapointe.

Les organismes et entreprises présents lors de l’annonce des projets acceptés dans la circonscription de Rivière-des-Milles-Îles – Photo Gracieuseté

Ramez Ayoub remet 551 174 $ en  subvention grâce au programme Emploi d’été Canada

157 emplois d’été pour nos étudiants de Thérèse-De Blainville

SAINTE-THÉRÈSE – « Notre gouvernement donne à plus de jeunes que jamais l’occasion d’acquérir une expérience de travail par le biais du programme Emplois d’été Canada. Nous continuons de concrétiser notre plan pour aider les jeunes Canadiens à réussir.  Ce programme est conçu afin de répondre aux besoins et circonstances locales, et créera des occasions d’emplois qui permettront à 157 étudiants à temps plein, âgés de 15 à 30 ans de travailler, ici, cet été, dans notre collectivité. »

Le député fédéral de Thérèse-De Blainville, Ramez Ayoub, recevait à son bureau de Sainte-Thérèse plus d’une cinquantaine de représentants des organismes et entreprises privées qui vont bénéficier de ces subventions bonifiées.

Ayoub confirme des investissements sans précédent en matière de développement des compétences, d’éducation et de formation. Le financement du programme EÉC, permet à notre région d’accéder à des fonds de 551 174 $, ce qui signifie 66 projets approuvés et 157 emplois pour les étudiants de notre circonscription.

« Les jeunes pourront ainsi acquérir les compétences et l’expérience dont ils ont besoin pour obtenir un bon emploi bien rémunéré.», précise M. Ayoub.

Grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, ce sont les employeurs du secteur public, les petites entreprises comptant 50 employés ou moins et les organismes sans but lucratif qui peuvent recevoir une subvention allant de 50% à 100% du salaire horaire minimum, de même que les charges sociales, ce qui favorise le développement communautaire et stimule l’économie locale en créant des emplois.

« Ces jeunes leaders ont une grande influence au sein de notre société. Profitons des talents de nos jeunes Canadiens dynamiques et énergiques, tout en leur permettant d’acquérir une expérience de travail qui les propulsera vers leur propre carrière sur un parcours professionnel évolutif et prometteur. Ils méritent d’avoir toutes les chances possibles de réussir et je suis fier de soutenir le programme Emplois d’été Canada dans notre localité», ajoute M. Ayoub.

Lors de l’annonce des projets acceptés dans la circonscription de Thérèse-De Blainville – Photo Gracieuseté

 

À lire aussi !

Simon Marcil Mirabel

Fin du projet d’oléoduc Énerige Est : Une victoire citoyenne !

Mirabel – Les citoyens des Basses-Laurentides apprenaient le jeudi 5 octobre dernier que la compagnie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *