lundi 22 janvier 2018
La fleur d'ail est encore méconnue au Québec, la journaliste Valérie Maynard est partie à sa découverte ! - Photo Michel Chartrand

Démystifier la fleur d’ail

Valérie Maynard

Elle existe depuis aussi longtemps que l’ail est cultivé au Québec. Sauf qu’on la connait encore très peu. Rencontre autour de la fleur d’ail, cette petite tige verte qui pousse en tire-bouchon sur chaque plant d’ail.

Récoltée à partir de la fin juin, quelques semaines avant la gousse d’ail, la fleur d’ail a longtemps été arrachée avant d’être carrément jetée, méconnue par les agriculteurs. « On doit l’enlever pour permettre au bulbe de grossir davantage », explique Serge Pageau, producteur d’ail dans les Laurentides. Or, comme les abats des animaux qu’on jetait autrefois et qu’on vend aujourd’hui, voilà que l’intérêt va grandissant pour cette petite tige verte, se réjouit M. Pageau.

La fleur d’ail, on en parle

Ingrédient incontournable de la cuisine asiatique, le fleur d’ail, malgré une présence accrue sur les étals des marchés publics du Québec, continue d’intriguer. « Les consommateurs n’osent pas encore l’acheter. On l’ignore parce qu’on ne la connait pas », opine M. Pageau.

Pourtant, comme n’importe quel autre légume — on la compare volontiers au haricot ou à l’asperge — la fleur d’ail se cuit très bien sur le gril en papillote, avec un peu de beurre et d’assaisonnements, à la vapeur, au four ou dans la poêle. Plus vous la cuirez, plus elle deviendra douce et sucrée. Aussi délicieuse crue, dans une salade par exemple, elle se substitue très bien à l’oignon vert ou à l’échalote.

La Garlic, fleur d'ail, Martine Laberge et Serge Pageau
Martine Laberge et Serge Pageau sont propriétaires de La Garlic, petite ferme agricole située à Saint-Jérôme, et dont la production atteindra cette année les 6 000 gousses d’ail – Photo Michel Chartrand

Fait: pour chaque 100 gousses d’ail, on récolte environ 1 à 1 1/2 kg de fleur d’ail.

« On travaille fort pour faire connaitre ce beau produit. On échange, on partage et on en fait la promotion sur les réseaux sociaux », indique M. Pageau, aussi membre du conseil d’administration de l’Association des producteurs d’ail du Québec. « C’est un travail de tous les jours, poursuit sa conjointe, Martine Laberge, qui ne sera pas fini tant que nos fleurs d’ail ne seront pas toutes sur les tablettes. »

Parmi les idées à développer, se trouve celle de s’associer à un chef réputé du Québec afin de donner à la fleur d’ail tout son mérite. « La fleur d’ail fait partie de notre terroir. C’est un produit local qui mérite de se retrouver dans les recettes de nos plus grands chefs », conclu M. Pageau.

La fleur d’ail est disponible dans les marchés du Québec depuis le début du mois de juillet, jusqu’en septembre et même au-delà. Ses petites tiges vertes se conservent dans un sac de plastique, au réfrigérateur, jusqu’à deux mois.

Pour en connaître davantage, ou pour des idées recette, rendez-vous sur le site Web de l’Association des producteurs d’ail du Québec au ail.quebec.

En direct de La Garlic, à Saint-Jérôme, Serge Pageau et Martine Laberge, avec leurs enfants Zoé, 12 ans et Félix, 14 ans - Photo Michel Chartrand
En direct de La Garlic, à Saint-Jérôme, Serge Pageau et Martine Laberge, avec leurs enfants Zoé, 12 ans et Félix, 14 ans – Photo Michel Chartrand

Articles en lien dans le Magazine Vitalité Régionale

Les Fromagiers de la Table Ronde

Goûtez aux saveurs locales – Marché des saveurs

Mirabel fête l’Érable du Québec

Ceci est un article diffusé dans le Magazine Vitalité-Régionale.com, un média web couvrant les bonnes nouvelles des Basses-Laurentides. Envoyez-nous les vôtres à info@vitalite-regionale.com.

À lire aussi !

réalité des entreprises issues du milieu agricole dans les Basses-Laurentides,

Rencontrez le monde agricole de la MRC Rivière-du-Nord

Tournée agroalimentaire 2016 Une tournée agroalimentaire s’est tenue le 22 septembre dernier dans la MRC …

Un commentaire

  1. Attendee de goûté au pesto de fleure d’ail
    ATTENTION CECI GOUTE LE CIEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *